Peut'être : n. m. Artiste ayant peut-être du talent... 

Prisonniers d'un caillou au milieu de nulle part, nous ne pouvons aller que d'impasse en
impasse ; l'enfer étant d'en prendre conscience. Nous étions des conquérants. Mais, à force de nos conquêtes, nous sommes venus des contemplatifs. Soit, il nous appartient de le redevenir en nous lançant dans la seule quête possible que nous sommes et de nous conquérir en notre intérieur méconnu (nos chairs étant les dernières terres à explorer...). Soit, nous demeurons des contemplatifs (insouciants de notre état, ou n'en ayant cure) et restons prisonnier de notre condition, allant de cellule en cellule, cherchant l'extase inaccessible d'un infini entre nos murs.

Rien n'a de place ni ne devrait en avoir une, au risque de nous figer dans l'amertume. Quiconque se prenant au sérieux ou la tête n'est qu'une victime de plus de la grande illusion que se veut être la vie.

Dis-toi, à ton toi, que toi et toi seul[e], sait ce qui est bon pour toi... Alors que ton toi, s'il ne pense pas à toi, il risque de te faire à toi et non pas lui qui, sans toi n'existerait même pas. Alors il faut qu'il t'aime toi aussi en plus de lui...
Mauvaise nouvelle : toi qui...

Chaque bataille fait sortir les belligérants d'une guerre, par une autre guerre. Elle n'est pas une issue : un seul (le vainqueur) pouvant la franchir. Par conséquent, seule la paix permet à tous de l'affranchir en ne faisant plus de victime.

...euphorie

21/12/2019

Si plus on est de fous, moins il y a de riz, moins on est sensés, plus il y a de faux riz (euphorie).