...céliniens versus proustiens

La littérature contemporaine, dans son manichéisme : céliniens versus proustiens, ne nous donne plus à lire que l'affligeante force de détails insipides et abreuvés de ces derniers semblant, hélas, remporter la victoire.