...en corps du vivant

14/10/2020

Y a-t-il en corps du vivant en ce monde, non déjà mort ? Partout où portent mes yeux, je ne touche plus de chair, sinon un empilement ou défilé d'égo exsangue de vie, effrayant et rassurant à la fois : il ne me voit plus, ne pouvant ainsi ni me phagociter, ni m'atteindre pour changer mon esprit en une infâme bouillie.